FANDOM



LE BOUDDHA N'EST PAS MORT

Méditons correctement, je vous prie, sur notre condition de mortels. Méditons et examinons ce sujet de près jusqu'à ce que nous puissions y réfléchir plus profondément et nous poser des questions comme : comment notre existence va-t-elle changer à partir de maintenant ? Que pouvons-nous y faire ?
Les idiots se lamentent à la pensée de la mort. Ils ne se lamentent pas à propos de la naissance. Pourtant, d'où vient la mort ? Ne vient-elle pas de la naissance ? Si l'on pleure quand quelqu'un meurt, on devrait pleurer quand quelqu'un naît. Dès sa naissance, mettez-vous à pleurer : « Oh non ! Elle est revenue à la vie ! Elle va mourir à nouveau ! » Parler ainsi serait plus conforme à la réalité.
Mais de nos jours, nous essayons d'éloigner la mort en utilisant des choses comme la magie, les prières et les incantations. À quoi cela rime-t-il ? Pourquoi ne pas essayer de résoudre le problème à sa source : la naissance ? C'est comme un boxeur qui se fait casser les dents et qui ensuite esquive un coup. C'est avant de se faire frapper qu'il faut esquiver ! Toutes ces choses sont inutiles ; le Bouddha l'a enseigné. Le Bouddha a enseigné que, étant nés, nous devons trouver un chemin pour échapper à la mort. Le Bouddha n'est pas mort ! Les arahant (ceux qui ont atteint la Libération) ne meurent pas ! Ils ne meurent pas comme les gens et les animaux. Quand la mort approche, ils sont tout sourire. Ils sont détendus parce qu'ils ne meurent pas. C'est une chose que les gens n'arrivent pas à comprendre. Ils ne le voient pas. Le Bouddha n'est pas mort. Les arahant ne meurent pas. La terre, l'eau, le feu, l'air - les quatre éléments - se séparent, tout simplement mais il n'existe pas de « personne » dans ces éléments. Voilà pourquoi nous disons que les êtres éveillés ne meurent pas. Ils ne sont pas nés, ils ne vieillissent pas, ils ne tombent pas malades, ils ne meurent pas. Pendant qu'ils sont encore vivants, l'avidité, la colère et l'ignorance ne naissent plus en eux ; leur corps n'est plus à eux, n'est plus eux. Il y a des agrégats de terre, d'eau, de feu et d'air, et ensuite ces éléments se séparent et se dispersent, tout simplement. Ies arahant ne s'attachent pas à ridée qu'il y a une personne en eux. Ces choses-là ne les touchent pas. C'est pourquoi nous disons qu'ils ne meurent pas.
Mais nous, nous dépendons de ces agrégats ; nous les appelons « une personne ». Nous croyons qu'ils sont « nous » ou « quelqu'un d'autre » et, quand ils se séparent, nous croyons que nous mourons, alors nous souffrons. Les êtres éveillés n'en souffrent pas. Ils disent qu'il ne s'agit que de poussière. Un tas de poussière ! En prenant conscience qu'il n'y a que terre, eau, feu et air, ils remportent la victoire sur la mort.

Source : http://fr.sages.wikia.com/

Tout apparait, tout disparait, Ajahn Chah

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard