FANDOM



Accepter ce qui est, c’est vivre pleinement l’instant avec toutes les émotions qu’il contient, mais sans en ajouter de nouvelles issues de ma propre imagination. Accepter ce qui est, c’est savoir faire taire ou ignorer ce que dit notre hémisphère gauche pour mieux ressentir ce qui se passe avec l’hémisphère droit et passer à la chose suivante.
     Accepter la réalité ne pourra jamais être saisi par ceux qui sont persuadés de détenir la vérité, par ceux qui ont la solution à tous les problèmes, ou par ceux qui savent ce qu’il faut faire, ce qu’il faut croire ou ce qu’il convient de penser.
     Accepter la réalité sera à jamais inaccessible à ceux dont « l’egobésité » est telle qu’ils sont incapables de la moindre souplesse pour prendre du recul sur eux-mêmes, pour douter, ou pour se remettre en question.
     Savoir accepter la réalité de ce qui est ne se cache pas au fond d’une question, ni derrière une recherche ou au bout d’une quête ; elle ne peut pas être non plus dans la parole d’un maître, dans des livres, dans des techniques ou dans des endroits particuliers. La réponse n’est pas dans le monde des pensées. Elle est dans la perception directe de la réalité évidente de ce qui est.
     Accepter la réalité, c’est devenir capable de découvrir, de comprendre et d’expérimenter que ce que nous sommes
vraiment est bien plus vaste que le monde intérieur de nos pensées. Si nous ne faisons qu’accepter et suivre ce que nous disent nos pensées sans prendre un peu de recul,
notre vie sera toujours terriblement petite et restreinte.
     À l’inverse de Boris Vian qui disait : « Le plus clair de mon temps, je le passe à l’obscurcir », accepter la réalité, c’est comprendre chaque jour un peu plus que : « Tous nos malheurs se cachent autant dans l’idée que nous avons de nous-même, que dans la façon dont nous pensons que la vie ou les autres devraient nous traiter. »
Lorsque nous parvenons à détourner notre attention du
vacarme incessant de nos pensées pour la diriger sur la réalité de ce qui nous entoure, le seul danger qui existe, c’est celui de replonger dans notre monde intérieur sans nous en rendre compte. On ne peut pas s’empêcher de penser, mais ce qu’il esT possible de faire, c’est d’observer les pensées qui apparaissent en étant simplement conscient de leur existence, sans entamer de dialogue avec elles.
 
   ■ Je   pense donc je me tais
  Quand on parvient à sortir (plus ou moins provisoirement) de son monde intérieur et qu’une pensée se présente, il vaut mieux ne pas s’en affliger ou chercher à faire quelque chose pour l’éloigner, pour la contrôler ou pour la maîtriser. La seule chose à faire, c’est de continuer à accepter la réalité de ce qui est, y compris la présence de cette pensée, mais sans discuter avec elle ! On est conscient de cette pensée et l’on reste silencieux en   songeant que c’est une pensée comme beaucoup d’autres, puis on la laisse passer, s’évaporer, disparaître, tout en maintenant son attention sur ce qui continue de se passer en ce moment en nous et autour de nous. C’est ce que Krishnamurti appelle la méditation ; et il en parle magnifiquement dans tous ses livres.
 
Il n’y a pas de chemin ou de pratique particulière pour vivre de plus en plus souvent au présent en acceptant la réalité de ce qui est. Il ne s’agit donc pas de savoir comment faire pour se libérer, ni quel maître suivre, quel gourou écouter, quels livres lire, ou quelle technique employer. En réalité nous ne sommes rien d’autre que ce que nous avons toujours été. Mais nous ne pourrons pas le découvrir tant que nous continuerons à chercher la
réponse dans la caverne illusoire et pourtant bien réelle de notre monde intérieur où nous croyons être quelqu’un et où pourtant il n’y a rien à trouver.


Source : http://fr.sages.wikia.com/

Source : les émotions tout simplement, J. Regard

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard