FANDOM


Je devrais être sa seule et unique femme
 
Je suis fâchée contre mon mari parce qu’il n’a pas laissé tomber ses autres femmes pour faire de moi la seule et unique.
« Votre vie s’améliorerait s’il les laissait tomber » : est-ce vrai ?


Eh bien je trouve qu’il est plutôt évident que ce serait mieux
Et pouvez vous être absolument sûre que ce serait mieux ?


Non.
Comment réagissez-vous quand vous croyez la pensée selon laquelle il devrait laisser tomber ces autres femmes ?


J’essaie de les saper. J’essaie de le convaincre d’être monogame. Je suis toujours jalouse. Je pense tout le temps à elles et je l’imagine avec elles. Je passe mon temps à me comparer à elles. Suis-je plus jolie que celle-ci ? Et plus intelligente que celle-là ?
C’est une bien douloureuse manière de vivre, ma belle. Il est douloureux d’essayer de manipuler l’homme que vous aimez, de passer votre temps à fomenter des moyens de vous débarrasser des personnes qu’il aime et à vous demander si vous valez autant qu’elles. Qui ça regarde avec quelles personnes il couche ?


Je déteste cette question.
Vous la détestez parce que vous vous agrippez de toutes vos forces à votre souffrance. Vous vous agrippez à la pensée : « J’ai raison, il a tort. Je suis la gentille, il est le méchant. » Qu’est-ce que vous préférez : avoir raison ou être libre ?


Je préfèrerais être libre. Vraiment. J’en ai assez de cet état misérable.
Bon ; Donc, qui ça regarde avec quelles personnes il couche ?


C’est son affaire. Je le sais. Ça le regarde lui, pas moi.
Et qui ça regarde avec qui vous couchez ?


Moi, c’est mon affaire.
« Il ne devrait coucher qu’avec vous » : est-ce vrai ? Est-ce réel ? Le fait est qu’il n’agit pas ainsi. Il couche avec d’autres femmes. Ça, c’est la réalité. Cela ne colle pas avec notre morale, ni avec ce que la société nous enseigne, mais c’est la réalité. C’est un mensonge de dire qu’il ne devrait coucher qu’avec vous, puisqu’il ne le fait pas. Que se passe-t-il en vous quand vous croyez la pensée selon laquelle il ne devrait pas coucher avec d’autres femmes ?


Je le déteste.
Et qu’est-ce que cela vous fait à l’intérieur ?


C’est horrible ; J’aimerais mourir.
Et comment le traitez-vous quand vous croyez la pensée qu’il devrait vous être fidèle ?


J’enrage contre lui. Je me coupe de lui. J’ai le cœur qui se referme.

C’est plutôt douloureux ?


C’est horrible.
Si vous sentez de la douleur et de la solitude, c’est que vous vous mêlez de ses affaires ; du coup, il ne reste plus personne présent auprès de vous. Bien sûr que vous êtes seule ! Elle se trouve avec lui, là-bas, vous y êtes avec lui, tout le monde est avec lui, et il ne reste plus personne avec vous.. Vous estimez qu’il devrait être avec vous, mais même VOUS n’êtes pas capable de le faire. Il vous quitte, vous vous quittez – quelle est la différence ? Pour rester présente vous devez mettre en doute vos pensées ; « Il ne devrait pas coucher avec d’autres femmes» : est-ce vrai ? « Je me sentirais beaucoup mieux s’il était avec moi et pas avec elle » : êtes-vous absolument sûre que c’est vrai ? Ce n’est pas lui qui est responsable de votre état misérable : c’est vous. Vous croyez à un mensonge et c’est cela qui vous fait mal. Voyez-vous une raison de laisser tomber cette pensée qui s’oppose à la réalité : « Il ne devrait coucher qu’avec moi » ?


Oui. Je déteste souffrir.
Je vois que nous sommes de la même école. Mais surtout, n’essayez pas de laisser tomber cette pensée. Personne ne peut faire une telle chose. Nous ne faisons que découvrir une raison de la laisser tomber. Voyez-vous une raison de croire à cette pensée qui ne fasse pas souffrir ?


Non.
Qui seriez-vous sans cette pensée ?


Je ne le détesterais pas autant. Je ne me sentirais peut-être pas aussi trompée. Je ne sais si je pourrais à nouveau lui ouvrir mon cœur, mais au moins je me montrerais plus compréhensive.
Un esprit ouvert, ma belle, c’est un cœur ouvert. Qui sait ce que vous éprouveriez et comment vous vous comporteriez envers lui si vous ne croyiez pas ce que vous pensez de lui ? Qui seriez-vous en sa présence, si vous ne croyiez pas la pensée qu’il doit se débarrasser de ses autres femmes ? Fermez les yeux, imaginez-le avec elles, regardez-le sans croire qu’il devrait vous choisir, vous. Parvenez-vous à le voir ?


Oui. Il est beau. Il a l’air heureux.
C’est de l’amour inconditionnel. C’est ce que vous êtes vraiment. Maintenant, retournez votre phrase.


Je suis en colère contre moi car je ne suis pas ma seule et unique femme. Je trimbale toutes ces autres femmes avec moi dans ma tête.
Essayez un autre retournement.


Je suis en colère contre moi car il n’est pas mon seul et unique homme.
Vous n’avez pas fait le choix de l’aimer tel qu’il est, le seul et unique être qui soit. Et si vous voulez être monogame, vous pouvez dire : « Chéri, je t’aime comme tu es, j’aime que tu aies envie de dix femmes, je souhaite que tu aies ce que tu désires, mais je dois maintenant te quitter. Je suis monogame et je désire un partenaire monogame. » C’est le moyen de faire de lui votre seul et unique homme, celui que vous aimez, sans le changer ; simplement , vous ne vivez plus avec lui, désormais. Mais que vous restiez avec lui ou que vous le quittiez, vous n’avez pas besoin de lui fermer votre cœur. Et vous constaterez peut-être que la prochaine personne qui se présentera devant vous sera votre seul et unique amour, dans l’instant présent, et que vous n’exigerez pas de lui qu’il soit autre qu’il n’est. L’amour inconditionnel n’a pas à imposer de forme particulière.
 

Source : http://fr.sages.wikia.com/

Byron Katie
J’ai besoin que tu m’aimes : est-ce vrai ?
Ed Guy Trédaniel p 130-134

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard