Fandom

Sages

Katie Byron - Le Work sert-il uniquement

267pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

Le Work sert-il uniquement à nous faire accepter les choses ?


Cette erreur d’interprétation du Travail est fréquente et bien compréhensible. Comme le remarque Katie, dire
que « nous devrions accepter les choses » ne fait qu’ajouter une autre histoire, une autre philosophie ou une
autre religion et cela n’a jamais marché. Le Travail ne décrète pas ce que quelqu’un devrait faire ou ne pas
faire. Nous posons simplement la question « comment réagissez-vous lorsque vous vous disputez avec la
réalité ? Qu’est-ce que cela vous fait ? » Le Travail explore la cause et l’effet de notre attachement aux pensées
douloureuses, et dans cette investigation nous trouvons notre liberté. »
Voici un exemple qui pourrait être utile. Si mon père critique ma vie et que je me contente de dire que je
devrais l’accepter, il est peu probable que j’en tire quelque soulagement durable. Le problème demeure en tant
que circonstance extérieure qui me contrarie et que je tente d’éviter ou d’éloigner de moi.
Avec le Travail il se produit quelque chose de différent. Tout d’abord, je note le problème par écrit :
Je suis en colère contre mon père parce qu’il est trop critique.
Puis je pose les questions.
Il ne devrait pas me critiquer autant — est-ce que c’est vrai ?
Oui c’est vrai, il ne devrait pas me juger comme ça. Ça me rend dingue.
Pouvez-vous être absolument sûr que c’est vrai qu’il ne devrait pas vous critiquer autant ? (Êtes-vous au
courant de son chemin de vie, et comment il devrait ou ne devrait pas être critique à ce moment précis ?)
Eh bien, je ne peux pas absolument savoir qu’il devrait être différent de ce qu’il est. Je veux dire, c’est comme ça qu’il est, donc je suppose que c’est là son chemin.
 Ceci est la première conséquence produite par le Travail — nous voyons que ce que nous avons cru comme
absolument vrai peut très bien ne pas l’être. Le monde entier pourrait être d’accord (« Les pères ne devraient
pas critiquer »), cela ne rend pas la chose vraie en réalité. En réalité les pères sont parfois critiques. Ils l’ont
toujours été. C’est cela qui est vrai.
Les nouveaux venus au Travail peuvent se dire : « Oui, ils sont critiques, mais ils ne devraient pas l’être. »
                                                                                                                              
C’est maintenant que la troisième question peut être si révélatrice.
Comment réagissez-vous lorsque vous avez cette pensée « Mon père ne devrait pas être aussi critique » ?
Ça me met en colère. J’éprouve du ressentiment envers ses critiques, son avis, ses certitudes de savoir mieux que moi. Je me renfrogne, je l’évite. Je me plains de lui à mes amis. Je n’écoute pas ce qu’il a d’autre à dire, et quand je suis avec lui je me tais ou parfois je le brusque.
Qu’est-ce que ça vous fait ?
Je me sens assez moche.
Lorsque nous croyons que les pères ne devraient pas être critiques, cette croyance engendre colère,
ressentiment et séparation. De tels effets ne proviennent pas de leurs jugements à eux — quelqu’un d’autre
pourrait les prendre pour des conseils avisés, ou simplement pour une opinion. Quelqu’un d’autre encore
pourrait les trouver amusants. Mais lorsque nous nous attachons à la croyance qu’ils ne devraient pas agir
comme ils le font, nous sommes en guerre avec la réalité, et nous perdons (« mais seulement dans 100 % des
cas » dit Katie). C’est comme si on disait que le ciel ne devrait pas être bleu. Regardez le ciel, dites-vous à
vous-même qu’il devrait être vert et vous ressentirez l’absurdité de cette déclaration. (Cet exercice est très
intéressant pour les nouveaux venus au Travail.) Aussi absurde que cela puisse paraître lorsqu’on l’applique à
la couleur du ciel, c’est pourtant ce que nous faisons quotidiennement avec notre entourage. C’est violent, et
nous en ressentons l’effet à l’intérieur de nous-mêmes en tant que stress.
Le Travail ne nous dit pas d’accepter les choses comme elles sont. Nous n’avons pas à accepter que le ciel soit
bleu ou que nos pères nous jugent. Nous pouvons nous disputer avec cela. Nous pouvons essayer de changer
le monde pour le faire correspondre à nos croyances sur ce qu’il devrait être. C’est ce que les gens ont fait
depuis toujours. Est-ce que cela a marché ?
À travers l’investigation nous voyons que quand nous croyons que quelque chose devrait être différent de ce
qu’il est, nous expérimentons un stress et cette chose nous l’appelons une erreur. En réalité, c’est notre façon
de penser qui cause le malaise. La quatrième question nous aide à voir cela plus clairement :
Qui seriez-vous sans cette pensée « Mon père ne devrait pas me juger » ? (Il peut être utile de fermer les
yeux et de voir la scène vivante de votre père en train de vous juger.) Qui seriez-vous si vous ne croyiez pas
qu’il ne devrait pas le faire ?
                                                                                                                                
S’il me jugeait et si je ne croyais pas qu’il ne doit pas le faire je le regarderais exactement de la même manière que si je voyais une vague se briser ou un chien aboyer. Ce serait O.K. Une sorte d’amusement, en réalité. Je me contenterais de le voir en train de me donner son opinion de la seule manière qui lui soit possible. Je pourrais même voir cela comme sa manière de prendre soin de moi.
Vient alors le retournement, une occasion d’élargir l’esprit jusqu’à explorer des perspectives et des possibilités
qui nous échappaient lorsque nous nous attachions à une croyance limitée.
« Mon père ne devrait pas me critiquer » — retournons cela.
Mon père devrait me critiquer. Oh ! Je vois maintenant. Il devrait me critiquer parce que c’est ce qu’il est, et mes
argumentations contre cela ne peuvent que me stresser davantage.
Pouvez-vous trouver un autre retournement ?
« Je ne devrais pas critiquer. » Je n’y avais jamais pensé. Quand je ressasse encore et encore combien il est critique, je deviens moi aussi réellement critique envers lui. Je critique le fait qu’il me critique. Pas étonnant que nous continuions mutuellement à « appuyer là où ça fait mal !». Je suis juste en train de faire ce qui me met en colère chez lui.
Le résultat de l’investigation est souvent une meilleure appréciation de ceux qui nous entourent et la prise de
conscience que ce n’étaient ni leurs paroles ni leurs actes qui nous blessaient réellement, mais nos pensées non
questionnées à propos de leurs paroles ou de leurs actes. En jugeant la situation et en appliquant sincèrement
le processus d’investigation il est possible de transformer les expériences et les relations les plus traumatiques.
Nous voyons régulièrement cela à l’École pour Le Travail, où des personnes ont recouvré la liberté intérieure
après toutes sortes d’expériences imaginables, y compris le viol et l’inceste. Cependant nous n’avons pas à
attendre une crise majeure pour recouvrer notre liberté intérieure. Nous pouvons juger nos patrons, nos
partenaires, nos corps, nos comptes en banque et devenir libres du stress de nos vies dès maintenant. « La
confusion est la seule souffrance » dit Katie. « Mettez votre confusion sur le papier, examinez-la, et libérez-
vous vous-même. »
Tandis que la pratique du Travail leur devient plus familière, de nombreuses personnes commencent vraiment
à accepter les choses comme elles sont. Et cela non parce qu’elle se sont dit à elle-mêmes de « tout simplement
accepter » mais parce qu’elles ont compris que se disputer avec la réalité est douloureux et sans espoir.
Lorsque ceci est véritablement réalisé, nous n’avons pas à stopper ces disputes — elles s’arrêtent d’elles-
mêmes. Il en résulte une paix qui surpasse tout ce que nous avons espéré trouver au cours de nos
interminables argumentations.
Si vous sentez qu’il peut vous délivrer, bienvenue au Travail.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard