Fandom

Sages

Krishnamurti - Voir la totalité de la réalité

267pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Discussion0 Partager

< Accueil | Krishnamurti | Auteurs | De Krishnamurti | Par Krishnamurti | Sur Krishnamurti | Revues

VIMALA THAKAR

...un éternel voyage

© 1966 by Mrs. E.A.M. Frankena Geraets.
© 1968, Le Courrier du Livre, pour la version française.

Traduit de « On an Eternal Voyage »
par René Fouéré

Voir la totalité de la réalité

A Vasanta-Vihar

Un-eternel-vogage.jpg

Krishnamurti. — Quelle a été votre réaction à la causerie de ce matin ?

Vimala. — Eh bien ! en ce qui concerne la causerie de ce matin, je crois que la pensée implique le temps. La pensée implique effectivement la mémoire. Dès que vous libérez l’esprit de la mémoire, il n’est plus « L’esprit ». Ni avons-nous besoin de « Penser » dans cet état. Nous faisons l’expérience de la Vérité. Nous sommes un avec elle.

K. — Bien. Appelez cela perception si vous voulez, mais c’est la vraie pensée. La pensée réelle n’implique pas le temps. Elle est vision. Il se peut qu’il vous faille du temps pour la communiquer, l’exprimer. Mais la pensée n’est pas conditionnée par le temps. Penser, ce n’est pas additionner et soustraire, accepter et rejeter, juger et condamner. C’est voir la totalité de la réalité. Notez-le bien : ce n’est pas voir la réalité fragment par fragment et assembler ensuite ces fragments en appelant cela Vérité.

V. — La Réalité comporte-t-elle des fragments ? Percevoir signifie voir le tout. Comment peut-on le percevoir fragment par fragment ? Il n’est pas logique : inductif ou déductif.

La Réalité est un tout indivisible et l’expérience signifie prendre conscience de sa propre identité avec ce tout.

K. — Oui, chère Madame ! Mais, pas si vite, s’il vous plaît ! Allons plus lentement ! C’est la différence entre les esprits des grands hommes, prophètes, artistes, et l’homme commun. C’est seulement les grands esprits qui voient le tout. Toutes leurs actions jaillissent de ce centre d’identité, et cela nécessite un complet abandon de soi. Cela nécessite simplicité et austérité.

V. — Qu’entendez-vous par austérité ?

K. — Pas la notion traditionnelle d’austérité.

V. — Cela, je peux m’en rendre compte. Mais j’aimerais connaître le sens positif que vous donnez à austérité.

K. — Être simple, c’est être austère. Être conscient de ses propres limitations, c’est cela l’austérité. La connaissance est austère, n’est-ce pas ? Donc, je vous en prie, prenons conscience que la simplicité, l’austérité et le complet abandon de soi nous aident à voir la Réalité.

V. — Et vous dites, Monsieur, que, pour cela, il n’y a pas de « comment »; pas de méthode; pas de système.

K. — Oui, il vous suffit d’observer, d’être vigilant.

V. — Mais l’esprit ne se borne pas à être simplement vigilant. Il a besoin d’analyser, de distinguer, de classifier...

K. — Non, l’esprit s’arrête, s’il ne s’est pas engagé envers quelque chose. Qu’il soit simplement lucide, et le reste suivra. (pp. 28-30)

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard