FANDOM



A propos de la recherche et du MoiModifier

C’est toi qui as fait le sujet ?
C’est moi la coupable


Je n’en parle que s’il y a des questions à ce sujet, je ne sais pas ce que je devrais en dire

Devrait-on se préparer à mourir ?


Peut être tu es simplement ce que tu es et cela n’est pas né et il n’y a pas de question sur la mort

Mais on parle toujours de la mort de l’égo à travers cela ?


Oui mais maintenant c’est trop tard
Maintenant, l’égo veut se débarrasser de l’égo, c’est trop tard
C’est un travail infini, bonne chance !
J’indique simplement, ta nature n’est jamais née, il n’y a pas de question sur l’égo ou le non-égo
Mais ce qui croit être, aura toujours un problème avec l’égo
Le non-né n’a aucun problème et celui qui est né cherchera toujours a se débarrasser de lui-même

Donc mieux vaut que tu sois ce que tu es et non pas ce que tu crois être
Mais que faire ? Pour ce que tu es, il n’y a jamais aucun problème, avec ou sans égo, déc. 2012 …
Seul ce qui est dans le temps est concerné au sujet de ce qui va se passer
Et ce sera toujours le cas

C’est comme jésus qui a dit, laissons les morts enterrer les morts
Ou ce qui croit être né, laissons le se soucier de la vie
Car la vie ne se soucie pas de la vie
Il n’y a que les concepts qui se soucient des concepts, et il n’y a pas de pont entre les deux

Ce qui est irréel veut toujours devenir réel et ce qui est réel n’a pas besoin de devenir réel
Et il n’y a pas de pont entre les deux
Et ça, ça ne marchera jamais
C’est un effort futile de l’irréel qui essaye de devenir réel
C’est une histoire sans fin
Le fantôme essaye toujours de ne pas être un fantôme
Alors que faire avec ça ?

Mieux vaut être ce que tu es en dépit de la présence ou de l’absence de ce fantôme
Parce que tu ne peux pas faire autrement
Et tu n’as pas besoin de t’en débarrasser

Question sur le futur après 2012 ?
Le grand espoir ? La nouvelle terre ? L’amour et l’harmonie ? Whoua !
Ça sonne bien … trop bien pour être vrai [...]

Cette date, peut être, c’est de l’ordre du psychologique, cette fraction de seconde …


Tu penses qu’il y a 7 milliards de gens qui ont cette fraction de seconde ?
Tout est possible. Ca changerait quoi ?

Ce qu’est la vie n’a pas besoin de changer et ce qui a besoin de changer sera juste un fantôme avec plus d’harmonie, ou moins
il n’y a toujours rien a gagner la dedans,  pas d’avantage pour ce que tu es
et le fantôme cherche toujours un avantage et ce ne sera jamais suffisant
Que faire ? Échouer toujours …

C’est quoi la vie ?


Personne ne saura jamais, mais c’est ce que tu es
Ce qui jamais ne se connait lui même
Tu peux dire que la vie est ce qui ne connait aucune vie
Et ce qui prétend connaitre la vie est un connaisseur fantôme qui connait une vie fantôme
C’est comme la connaissance qui ne se connaitra jamais
Et le connaissant qui connait quelque chose, est une connaissance relative donc c’est de l’ignorance

Quiconque prétend se connaitre pour sur,  ne se connait pas
Tu peux dire que la réalité n’a pas besoin d’être réalisée et ne permet jamais aucun réalisateur
Si quelqu’un réalisait sa propre nature, il y aurait 2 natures. ça n’arrivera jamais

Tant que je crois être un fantôme identifié à cette croyance, que puis je faire ?


Tu es déjà ce que tu es, rien a besoin de se passer
Tu n as pas besoin d’abandonner ton petit système de croyance
Tu es en dépit de …

Ne pas l’abandonner ok, mais ne pas s’identifier a ?


Oui mais qui se soucie que tu sois identifiée ou pas ? Moi, moi, moi (Rires)
Et à qui parles-tu quand tu parles d’identification ? Moi
Donc moi parle a moi (Rires). Ce sera toujours ainsi

Alors il faut abandonner la recherche ?


Qui ? (Rires)
L’existence te prend comme tu es et tu n’as rien besoin d’abandonner
Elle ne veut rien de toi, elle te prend comme tu es.
Tu n’es pas si importante que l’existence te demande d’abandonner ta putain de recherche
Qui penses-tu être ? (Rires)
L’existence qui attendrait que quelqu’un arrête de chercher ?

Donc l’existence ne me demande rien ?


Rien !
C’est relaxant !

C’est les vacances


Oui, les jours saints (jeu de mots en anglais)

Oui a chaque moment dont tu fais l’expérience, la vie en action,  comme ici,
C’est toujours complet, avec tous ses drames …
Rien ne doit changer, rien ne doit arriver ou partir
C’est juste la vie qui danse avec la vie

Ce n’est jamais très bien mais …
Parce que la séparation donne toujours un sentiment …
La présence est toujours une expérience d’inconfort
Une petite expérience de disharmonie
Donc l’harmonie se réalise dans la disharmonie
Mais ca ne devient pas moins harmonieux par ca

Elle fait l’expérience d’elle même dans la disharmonie, la disharmonie de deux, de beaucoup, de plusieurs
La paix fait l’expérience d’elle même dans la guerre mais c’est toujours la paix, il n’y a pas de second

Il n’y a pas d’autres possibilités de t’expérimenter toi-même,tu ne peux t’expérimenter que dans la séparation
Et la séparation sera toujours une expérience d’inconfort
Pas d’échappatoire !

Donc il y a l’enfer en tant que séparation, c’est la présence
Et il y a le paradis, le ciel, qui est l’absence de la séparation
Donc l’absence c’est le paradis, la présence l’enfer

Et tu es cela qui se réalise dans la présence et dans l’absence, dans le paradis et l’enfer
Et tu ne peux pas le changer ca
Il y a une harmonie parfaite entre enfer et paradis, entre l’absence et la présence
Et pas d’échappatoire

Ce n’est pas si mal
Pire, ca n’a pas de fin, est-ce que tu peux le comprendre ?

Une harmonie parfaite entre absence et présence ?
Oui la forme et la non-forme qui ne sont pas différents
Donc l’harmonie est parfaite car il n’y a pas « deux »

Tu viens de parler d’inconfort, comment on l’expérimente ?
Chaque matin, lorsque tu te réveilles, l’inconfort se réveille, ton corps

Cet inconfort nous pousse à chercher quelque chose ?
Oui, parce que tu es amoureux de … ton corps bien-aimé, des circonstances, donc tu veux toujours créer de l’harmonie, donc ta tendance est de trouver le confort dans l’inconfort, de créer l’harmonie, d’être heureux, d’être en harmonie avec ce qui t’entoure
et tu penses toujours que tu te sens heureux quand tu sens rien, quand rien ne te dérange
Alors les dérangements arrivent, et l’égo est là

Sans dérangement pas d’égo
Alors tu essayes de te débarrasser de l’égo
Parce qu’il y a quelqu’un qui est dérangé
Et ca c’est ce qui dérange le plus
Qu’il y ait quelqu’un qui pourrait être dérangé, la possibilité permanente d’être dérangé
Et si tu projettes ca dans le futur ca s’appelle la souffrance

Toujours essayer d’obtenir quelque chose, et d’essayer de contrôler cet inconfort
C’est tout ce que tu peux faire, manger pour le corps, comprendre pour le mental, toujours essayer d’harmoniser

Même les techniques spirituelles essayent d’harmoniser ce que tu appelles l’esprit ou le corps-mental
Tu médites pour harmoniser, donc tu médites pour la paix, tu manges pour la paix, tu travailles pour la paix, tu es un esclave de la paix
Et tu ne l’obtiendras jamais

Alors … dégage ! (jeu de mot en anglais)

@ eveiletmoi.fr – Transcription d’une conférence de K. Renz

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard