FANDOM


(...) le kôan à trois barrières de maître Toso (connu en Chine sous le nom de Tou-shuai, 1044-1091) sur lequel travailler:
Tu bats le pré et sondes le Principe
Simplement pour voir dans ta nature.
A l’instant même, où est ta nature ?

Il semble que l’on ne peut trouver la réponse à certains kôan qu’avec colère. Etre obligé de mémo-
riser la kyrielle de mots solennels de cette petite histoire, et de les porter avec moi d’un bâtiment plein
de courants d’air à un autre pendant des tempêtes de neige et des orages, commença à m’ennuyer. « Battre
le pré », nous (Sensei et moi, pendant de nombreuses séances de sanzen) avions alors établi, que cela signi-
fiait « se débarrasser de l'ignorance». « Sonder le principe » serait « être éveillé par l’enseignement de
Bouddha.» La question de « ma nature » demeura pendant de longs mois. Quel pouvait en être le sens ?
Existait-elle ? Si oui, que diable ferais-je de ma « propre nature » ? L’encadrer, l’accrocher au mur ?
Brûler de l’encens pour ce truc ? Qu’y a-t-il de si important concernant ma nature ? Finalement un peu
de vérité se fit jour. Quiconque cherche sa propre nature est perdu dès le départ. Je peux trouver quelque
chose de provisoire — ma personnalité — mais qui, moi y compris, s’en soucie ? En grande partie, la person-
nalité est ennuyeuse et irritante. Tant qu’elle est utilisée comme un masque poli, exprimant un peu de
bonté dans les questions quotidiennes, tant qu’elle paie les factures, s’acquitte du train-train de façon
agréable, la personnalité se rendra utile jusqu’au jour où le corps, une autre manifestation provisoire de bien
peu d’importance, vacillera et ne sera plus. Je ne suis pas mon masque. Je ne suis certainement pas mon
corps non plus. Le corps est un instrument utile, que l’on doit laver et raser, nourrir, ménager, mais il n’ y
a pas de quoi pousser jusqu’au ridicule. Il ne compte pas tant que cela. Nous soucions-nous de la longévité
du corps, de l’étemité de la personnalité, nous soucions-nous que notre esprit reproduise des modèles de
pensée familiers ? Qui est le Qui qui s’en soucie ? Il y a l’histoire du moine à l’esprit troublé qui va chez
le maître pour apaiser le foutu truc.

« Pouvez-vous faire cela, monsieur ?
— Voyons voir, mon ami. Apporte-moi ton esprit que je l’examine.
— Je ne le trouve pas, monsieur.
— Et voilà, je te l'ai tranquillisé.
— L’esprit du moine n’est plus troublé. »

Mais tout ceci n’est que jeu sur les mots. L’esprit n’est jamais en paix. C’est le boulot de l’esprit d’être
toujours en marche, toujours troublé par quelque chose. Si ce n’est pas une ânerie, c’en est une autre.
L’esprit n’est qu’un instrument, comme un ordinateur, servant à analyser les problèmes quotidiens, à
les ordonner, à trouver une solution. Quand ça y est, faites un petit somme et éteignez-le un moment.
Mettez-le en veille. Je ne suis pas mon ordinateur, mon esprit, mon corps. Qu’ y a-t-il au-delà ? Rien. Mu.
Mais Mu est un mot employé pour exprimer l’inexprimable. Alors, poussé à bout, je lançai à Sensei de
laisser tomber tout cela. Et de me laisser tomber aussi. Il n’y a pas de moi. Pas de nature moi, pas de nature
réelle, pas de nature vraie, pas de rien. Je parcourus du regard la salle de sanzen.
« Je peux battre le pré ici étemellement et sonder le principe éternellement, je ne verrai jamais ma
nature. Pourquoi le ferais-je, de toute façon ? Qui s’en soucie ?
— Parfait, dit-il, donc ta nature n’est pas là. Je le savais. » Son sourire était fatigué. Il était quatre
heures du matin. Je n’ignorais pas qu’il était sorti la veille. Il s’étira et bâilla. « 0K. Etape suivante. Permets-moi de te parler de demain, hein ? Ton étape suivante concerne la mort, un de tes sujets préférés. »
Il se défendit d’un geste. « Ne fais pas si grise mine. Et alors, tu as cherché quelque chose qui n’était pas là. C’est la nature humaine, tu sais. »
Il rit. Il voulait que je l'imite. Mais j’en fus incapable.

Source : http://fr.sages.wikia.com/

L'Apres Zen , J. Van de Wetering

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard