FANDOM


La première fois, je fus arrêté par des agents de police qui voulaient voir mes papiers. Je ne les avais pas sur moi, mais quand je leur dis que j'étais un disciple du maître zen, ils s'inclinèrent avec un bel ensemble et me présentèrent leurs excuses. Par la suite, je les rencontrai régulièrement, eux ou leurs collègues ; ils me saluaient toujours avec un geste militaire très raide et je leur répondais par une courbette innocente.


Le scooter fut pour le supérieur l'occasion de me donner une leçon.
« L'étude du koan, commença-t-il, mène à la découverte que tout est lié à tout. Tous les êtres sont liés par des fils invisibles et solides. Celui qui le sait est prudent. Il essaie d'être conscient de ce qu'il fait. Pas toi.»
— Non ? demandai-je poliment.
— Non, dit le supérieur, et il me regarda d'un air mécontent. « Je t'ai vu sur ton scooter tourner au coin d'une rue sans faire signe avec le bras. Un chauffeur de camion qui roulait derrière toi fut surpris, il dut monter légèrement sur le trottoir où une dame avec une poussette prit peur et se cogna contre le directeur d'une grande entreprise qui était déjà de mauvaise humeur, et qui après cet incident licencia un employé qui aurait bien pu rester. Cette nuit-là, l'employé s'est saoulé et a tué un jeune homme qui aurait bien pu devenir un maître zen.
— Bien sûr, dis-je.
— Peut-être que tu ferais mieux dorénavant d'étendre la main avant de tourner au coin d'une rue », dit le supérieur.

Source : http://fr.sages.wikia.com/

Le miroir du vide, J. Van de Wetering

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard